Notice: fwrite(): write of 3838 bytes failed with errno=28 No space left on device in /var/www/appareil.fr/wp-admin/includes/class-wp-filesystem-direct.php on line 76
Antivol voiture : lequel choisir ? Notre guide d'achat

FOLLOW US

Antivol voiture : lequel choisir ? Notre guide d’achat

Si vous avez encore des doutes sur le fait d’acheter ou non un antivol voiture, sachez que 300 véhicules sont en moyenne volés par jour dans l’Hexagone. Et que dans bien des cas, l’assurance ne prend pas en charge… Les propriétaires perdent donc des milliers d’euros alors qu’un antivol ne coûte pour certains modèles que quelques dizaines d’euros ! C’est donc dans un sens assez incompréhensible. Le fait qu’une clé soit nécessaire pour démarrer son auto nous laisse certainement penser que nous sommes protégés. Vous avez donc compris que ce n’est pas du tout le cas. Et comme pour tout aujourd’hui de nombreux exemplaires, types, techniques différents sont disponibles. Et vous ne savez pas comment choisir. Notre guide d’achat est là pour vous !

Les différents types d’antivol voiture

On pourrait classer les antivol voiture en trois grandes catégories

L’antivol mécanique : on retrouve dans cette catégorie les antivols comme la barre de volant, la barre de pédale, la barre de la boîte de vitesse ou encore le sabot qui se pose sur l’un des pneus. Il s’agit ici de bloquer mécaniquement l’un des éléments indispensables à la conduite du véhicule. C’est ce type d’ antivol voiture qui reste le plus populaire parce qu’efficace et peu onéreux.

l’antivol préventif : il ne s’agit pas en soi d’empêcher le vol mais de dissuader le voleur de passer à l’action. L’antivol le plus connu de cette catégorie est bien évidemment l’alarme qui se déclenche si on force/ouvre la porte, brise une vitre, secoue la voiture, etc. Ce type d’antivol a progressivement été laissé de côté car dérangeant (même si l’alerte peut être silencieuse et arriver sur le smartphone mais il n’y a plus d’effet dissuasif) et pour les fausses alertes nombreuses.

l’antivol électronique : en réalité ce n’est pas vraiment un antivol mais plutôt un outil qui permet de retrouver la voiture une fois qu’elle a été volée. C’est un GPS qui va en effet suivre les déplacements du véhicule facile donc pour la police de le retrouver. Ces systèmes de localisation sont beaucoup plus onéreux.

Les antivols voiture de type « barre », les meilleurs : les critères

Le type

Ces antivols sont généralement munis d’une sorte de crochet à chaque extrémité afin de bloquer par exemple d’un côté une pédale et de l’autre le volant. Empêchant ainsi d’appuyer sur la pédale et de tourner le second. Les barres de volant vont quant à elles empêcher de le tourner. Celles sur le levier de vitesse empêchent de les changer. Vous devez vérifier la longueur maximum de la barre afin de vous assurer qu’elle s’adapte effectivement à votre véhicule.

La fermeture de l’antivol voiture

Regardez également le système de fermeture. Code à 4 ou 5 chiffres ou clés ? À vous de voir quel système vous préférez.

La qualité du matériel

Si votre barre, quel que soit son type, peut être brisée, tordue, enlevée facilement, elle ne sert pas à grand-chose. Une barre en acier, épaisse devrait refouler tout voleur. Par contre le revers de cette qualité, c’est le poids de l’objet qui peut s’avérer un peu difficile à manipuler.

L’aspect dissuasif de l’antivol voiture

Idéalement votre barre antivol voiture devrait être visible, attirer l’attention. Conçue avec des couleurs vives pour attirer le regard. Les fabricants utilisent ainsi souvent le jaune ou le rouge. Des barres fluorescentes ou même avec un éclairage LED. Pourquoi ? La raison est simple, l’aspect dissuasif : rien qu’à voir la barre antivol, bien des voleurs vont jeter l’éponge devant la difficulté qui s’annonce. C’est autant de détériorations potentielle en moins sur votre véhicule : bris de vitre, serrure forcée, etc.

La facilité d’utilisation de l’antivol voiture

Quel que soit le type de barre choisi, cette dernière doit être facile à mettre en place. Son système de blocage simple à comprendre, son système de fermeture accessible. Rétractable, votre barre devrait pouvoir se ranger facilement dans la boîte à gants lorsque vous ne l’utilisez pas.

La polyvalence

Il est important de bien vérifier l’envergure de votre barre antivol voiture. Sa longueur d’une extrémité à l’autre. Plus elle est longue, plus elle est susceptible de s’adapter à différent véhicule. Or il est possible que vous ayez plusieurs voitures.

Remarque : s’il est très efficace, et dissuasif car visible, le sabot à poser soi-même sur la jante présente un inconvénient majeur. Ce type d’antivol peut en effet s’avérer très salissant. Par conséquent il n’est pas très pratique.

La barre antivol voiture : le meilleur système ?

En effet, à notre avis, il s’agit de la meilleure option aujourd’hui disponible. Tout d’abord c’est le système le moins onéreux et le plus efficace. Le rapport qualité/prix est donc le plus performant.
Mais surtout c’est le seul qui sera vraiment pris en compte par les compagnies d’assurance. En effet si votre contrat d’assurance vous couvre contre le vol, encore faut-il que vous soyez en mesure de démontrer que vous aviez pris les mesures nécessaires pour empêcher le vol. Les systèmes de géolocalisation ne sont pas reconnus comme tel. Quant au système d’alarme il semblerait que toutes les compagnies d’assurance ne les considèrent pas non plus comme un système antivol effectif.

Conclusion

Comme vous l’aurez certainement compris, si vous êtes à la recherche d’un antivol voiture efficace et qui ne va pas vous ruiner, nous vous conseillons une ‘barre ». Abordables, pratiques, bon marché, facile à utiliser, dissuasives et efficaces, ces antivols sont les mieux adaptés. Enfin, dernier conseil : garez votre voiture dans un endroit adapté c’est-à-dire dans une rué éclairée, avec du passage si vous n’avez pas de garage à disposition.