Notice: fwrite(): write of 3838 bytes failed with errno=28 No space left on device in /var/www/appareil.fr/wp-admin/includes/class-wp-filesystem-direct.php on line 76
Trottinette électrique : guide d'achat pour choisir le bon modèle

FOLLOW US

Trottinette électrique : guide d’achat pour choisir le bon modèle

Il n’aura fallu que quelques années pour qu’elle se multiplie… La trottinette électrique bien sûr. Inconnue il n’y a pas si longtemps elle est aujourd’hui plus présente que jamais sur les trottoirs des villes, surtout des grandes métropoles. Les fabricants et les marques, logiquement se sont eux aussi multipliés et aujourd’hui il est en devenu difficile de faire son choix. C’est bien pour cette raison que nous vous proposons un guide d’achat complet, afin que vous puissiez choisir celle qui vous plaît vraiment.

Une trottinette électrique, mais pourquoi ? Les avantages !

Peut-être que vous hésitez encore… mais pourquoi acheter une trottinette électrique ? Parce que c’est tout de même un certain budget.
Donc si vous avez encore quelques hésitations, voici les principaux avantages de cette petite machine.

Faciliter vos déplacements : et oui, une trottinette électrique ça sert avant tout à se déplacer et à faciliter ses déplacements.

Zéro effort : qui dit électrique dit pas d’effort. Avec ce genre de trottinette en effet, vous n’avez même pas besoin de pousser, de vous fatiguer pour avancer. Plus que le confort que cela apporte, c’est un avantage certain lorsque l’on doit se rendre chez des amis, au bureau : on n’arrive pas tout transpirant avec l’odeur qui va avec.

Combinaison: une trottinette électrique, c’est un moyen de transport qui permet à son utilisateur de le combiner aisément avec les transports en commun. Beaucoup plus facile en effet avec une trottinette électrique qu’avec un vélo par exemple.

Anti-vol : contrairement au vélo encore une fois, vous ne laissez pas votre trottinette sur le trottoir au risque qu’elle soit volée. Vous l’emmenez toujours avec vous ! Sous le bras, la faisant rouler, elle n’est jamais sans surveillance. Et par les temps qui courent, c’est toujours bienvenue !

Le prix : bon… c’est loin d’être gratuit une trottinette électrique, il faut même y consacrer un budget certain. Cependant, si on le compare à une voiture et les frais annexes, ça n’a rien à voir. Bien évidemment on ne fait pas les mêmes choses, ça n’a rien à voir. Au final ce n’est peut-être pas comparable. Si on prend le vélo, tout dépend du vélo mais vous avez déjà une petite idée. Après si on cumule les économies de transport en commun par exemple, ça devient intéressant. Tout dépend des cas mais une trottinette électrique peut s’avérer économique.

« Écologique » : certes c’est une batterie, certes c’est électrique, certes l’électricité en France est produite à partir de centrales nucléaires… donc 100 % écolo, c’est évident, la trottinette électrique ne l’est pas mais plutôt qu’une voiture par exemple… Au final l’impact semble bien moindre.

Les critères à prendre en compte pour choisir votre trottinette électrique

Les tarifs d’une trottinette électrique

Nous vous en avons brièvement parlé mais le prix d’une trottinette électrique peuvent considérablement varier d’un modèle à l’autre. Les différents critères que nous vous présentons ensuite justifient ces différences de prix. Mais pour vous donner un ordre d’idée, les modèles peuvent ainsi coûter de 300 € à 1300 €. La différence est donc énorme. Les premiers prix présentés ici sont cependant destinés plutôt aux enfants. Il s’agit en effet de modèles plus fragiles. Moins fiables. Pour un adulte il faudrait compter au minimum 500 euros pour quelque chose de plus fiable.

Le poids

En effet avant même de penser à l’autonomie, à la vitesse ou autre, il nous semble important de souligner l’importance du poids de votre future trottinette électrique. Car vous devrez la prendre en bras à maintes reprises : descendre/monter des escaliers ou des trottoirs mais aussi entre dans les transports en commun. Pour les exemples les plus communs.

L’ergonomie

Ici, nous entendons par ergonomie la faciliter à ranger, ramasser, replier votre trottinette électrique. En effet, si elle n’est pas repliée, votre trottinette peut rapidement s’avérer encombrante. C’est rapidement compliqué de la prendre sous le bras. Et à ce niveau tous les fabricants ont leur système. Le mieux reste encore de lire les avis clients pour se faire une idée. Non seulement, rabaisser le guidon puis le replier doit se faire facilement mais aussi rapidement. Il est important de pouvoir retrouver ses réglages personnels sans difficulté : la hauteur du guidon par exemple.

Vitesse et autonomie

Il s’agit évidemment de critères là aussi très importants et les deux sont étroitement liés. En effet, plus vous allez vite, moins vous aurez d’autonomie (au niveau du temps) mais vous allez aussi parcourir plus de distance… Donc pas toujours facile de s’y retrouver d’autant plus que les fabricants ont tendance à booster les performances de leurs petites machines.

Les trottinettes électriques les plus rapides peuvent ainsi atteindre jusqu’à 35 km/h. Mais en réalité en zone urbaine, de telles vitesses ne sont pas vraiment utiles et même interdites. La vitesse maximum étant en effet de 25 km/m. Ainsi, à une vitesse de 20 km/h voire 25 km/h, les bons modèles de trottinettes électriques devraient vous offrir une autonomie de 25 km.

Le temps de charge complète oscille quant à lui entre 3 et 5 heures.

Cependant, toutes ces données ne peuvent bien évidemment pas être considérées comme des vérités absolues car divers facteurs vont avoir une influence sur ces compétences : par exemple le poids de l’utilisateur (pas la même chose si on pèse 60 kilos ou 105…), le parcours (descente, montée), l’état de la route (pavé, piste cyclable), etc.

La batterie

Vous avez deux options actuellement : la batterie au plomb ou au lithium. La première, la technologie la plus ancienne, est moins performante mais moins onéreuse. La seconde offre donc de meilleures performances. Plus légère, plus autonome, plus petite, plus rapide à recharger. C’est d’ailleurs cette dernière qui s’impose de plus en plus.

Le moteur

Tout comme les batteries vous avez deux options : moteur situé dans la roue (voire les deux) ou à transmission avec courroie.

Le moteur présent dans la roue peut donc être à l’avant ou à l’arrière. À l’avant de manière générale, la trottinette est un peu déséquilibrée et en fonction du système de frein, réagit plus lentement. À l’arrière plus exposé aux chocs. Quelle que soit la roue où se trouve le moteur, optez de préférence pour un moteur dit « brushless » ou sans balais. Plus onéreux certes mais aussi plus performant et ne nécessitant pas d’entretien.

Le moteur à courroie sera plus performant dans les montées mais il est aussi plus lourd, ce qui fait que la trottinette électrique est au final plutôt encombrante. C’est donc à vous d’évaluer le modèle le plus approprié en fonction notamment de la distance à parcourir et du parcours.

Les roues

Et oui, les roues sont bien sûr un élément central de votre future trottinette électrique. Vous devrez notamment penser à leur grandeur : les roues plus grandes offrent généralement plus de stabilité mais sont plus encombrantes. Mais vous devez surtout penser si vous souhaitez opter pour des roues pleines, dures ou des roues gonflables donc qui peuvent crever. Les premières sont plus rapides, plus adaptées aux pistes cyclables et terrains « lisses ». Les secondes sont plus confortables, particulièrement prisées pour les routes en pavés par exemple.

Le confort de la trottinette électrique

Un autre élément à prendre en compte, c’est bien sûr le confort d’utilisation de votre trottinette électrique. À ce niveau vous devez prendre en compte divers éléments dont bien sûr le plateau (il peut être plus ou moins large), le réglage du guidon, le revêtement des poignées, la présence ou non de garde-boue toujours très pratiques.
Le confort passe aussi par la présence ou pas de suspension ou encore le niveau sonore produit par votre trottinette. La nuisance sonore reste cependant relativement faible.

Système de conduite

Les fabricants essayent de se distinguer par tous les moyens, l’un d’entre eux, est la manière de conduire sa trottinette électrique. Il existe en effet différentes options à ce niveau. Pour piloter votre mini-bolide vous pourrez par exemple bénéficier d’une poignée d’accélération du genre moto. D’autres modèles proposent une gâchette à activer avec le pouce ou l’index.

Il existe deux systèmes de frein. Les plus fréquents, les freins électroniques sont actionnés par une gâchette ou en appuyant sur la roue arrière comme on le fait sur une trottinette classique. Certains modèles disposent même d’un récupérateur d’énergie qui recharge la batterie grâce à la friction exercée.
Les systèmes mécaniques, sont comparables à ceux présents sur les vélos : à disque ou à tambour.

Les fonctionnalités de la trottinette électrique

Toujours pour se démarquer, les constructeurs proposent diverses fonctionnalités plus ou moins utiles. Presque tous offrent comme un tableau de bord qui est en mesure d’afficher la charge de batterie restante, la vitesse, la distance parcourue, la distance estimée pouvant être encore parcoure avec la charge restante. Vous pourrez aussi avoir un klaxon ou une sonnette, un crochet pour y suspendre un sac de courses par exemple.
Niveau sécurité, un éclairage LED pour voir et être vu, des réflecteurs, une fonction « trottoir » qui limite la vitesse de votre trottinette électrique à 6 km/h (limite autorisée sur les trottoirs), le klaxon donc mais aussi des rétroviseurs. Nous vous conseillons également de porter un casque pour votre sécurité.
Enfin, tous les modèles sont loin de proposer une béquille. Pourtant ce « détail » est en réalité vraiment très pratique à l’usage.

La qualité

Enfin, on ne peut que vous conseiller d’investir dans un modèle de qualité. Ça veut dire un modèle d’une marque de référence en la matière. Par exemple Walberg Urban Electrics (le précurseur), SXT Scooters, Scorp’It, Etwow mais aussi les modèles de chez Décathlon.

La qualité ce n’est bien évidemment pas que la marque car la grande majorité des produits sont aujourd’hui fabriqués en Chine, peu importe le nom qu’on leurs colle. Mais la différence se fait donc au niveau des matériaux que ces différentes marques vont utiliser mais aussi de la garantie qu’elles proposent sur leurs produits ou encore du SAV. La garantie légale est ainsi de 2 ans pour ces produits mais il faut être vigilent car certains fabricants considèrent la batterie comme un consommable, dans ce cas-là la garantie n’a pas cours. Les marques un tant soi peu sérieuse garantissent leurs batteries 1 an minimum.
Enfin vérifiez toujours que le logo CE soit bien présent.

Conclusion

Vous connaissez désormais l’essentiel à savoir sur la trottinette électrique. Grâce aux principaux critères que nous avons présentés ici, vous pouvez donc choisir le modèle qui correspondra le mieux à vos besoins. Car un facteur déterminant est bien sûr le futur usage de votre trottinette : usage quotidien/occasionnelle, grande/petite distance, en combinaison avec les transports en commun ou pas ?